Durcissement de la réglementation relative aux émissions de GES


La réglementation relative aux émissions de GES vient à nouveau de se renforcer avec le décret 2016-1138 du 19 août, relatif aux informations environnementales devant figurer dans le rapport de gestion des entreprises (+ de 500 personnes), qui est applicable rétroactivement sur l’année 2016.

décret-19-Août-2016-émissions-de-gaz-à-effet-de-serre

Les chargeurs concernés sont immédiatement contraints de calculer précisément leurs émissions de GES de leurs activités amont-aval (Scope 3). S’agissant du transport, cette tâche est compliquée par l’insuffisance et la non homogénéité des informations à recueillir des prestataires, et la nécessité d’analyser effectivement leurs flux. De plus les résultats obtenus par un travail interne fastidieux ne peuvent pas certifiés.

Notre membre TK’Blue Agency propose des outils pour aider tous les acteurs concernés par ce nouveau décret:

  • Faciliter et crédibiliser leur reporting CO2/GES et le rendre opposable aux tiers (certification Bureau Veritas) grâce à un prestataire extérieur, tiers de confiance reconnu au niveau européen
  • Disposer 24/24 d’outils de pilotage et analyse de leur chaîne de transport (distances, poids et taux de chargement moyen) à vocation de détecter les pistes de progrès
  • Evaluer et suivre la qualité de leurs prestataires de transport (matériels, équipements, personnels) grâce à un indicateur fiable, le TK’T, leur permettre, gratuitement, de satisfaire à leurs obligations légales de calcul d’émissions de CO2 de niveau 1, 2 et 3, et contrôler sans difficulté leurs habilitations fiscales et sociales.
  • Agir sur les trois piliers de la RSE transport (social, sociétal, environnemental), qui sont aussi facteurs de performance économique (fiabilité des livraisons) et disposer d’un rapport annuel RSE valorisant auprès de l’ensemble des parties prenantes (clients, salariés, actionnaires, partenaires, bourse).